Conseils d'Application



Mode d'emploi - Les peintures aérosols:

Nettoyage à l'acétone et / ou au diluant.
Après utilisation, pour purger la valve, retourner l'aérosol et pulvériser quelques secondes.

Règles de base

 Nos bombes aérosols sont toujours prêtes à l'emploi. Pour peindre parfaitement, vous n'avez ni besoin de diluant, ni de nettoyant, ni de pinceau, ni de mélangeur.

Voici comment procéder :

1. Mettre la bombe à température ambiante.

 La bombe aérosol ne doit pas être trop froide. La température idéale est de 20°C.

2. Secouer

 Secouez la bombe énergiquement pendant 2 minutes environ jusqu'à entendre clairement les billes qu'elle contient. Cette étape est très importante pour permettre le mélange des pigments de couleur. C'est la seule façon d'obtenir le coloris souhaité.

3. Préparation

 Dans la mesure du possible, procédez à la pulvérisation à l'extérieur ou dans des pièces bien aérées (cave, atelier ou garage). À l'intérieur, couvrez suffisamment les zones environnantes pour capter le fin brouillard de peinture. Les surfaces qui ne doivent pas être peintes doivent être masquées. Il est également important de travailler avec un bon éclairage pour vérifier que la surface soit totalement peinte.

4. Pulvériser

 Ne pulvérisez jamais immédiatement sur l'objet. Faites d'abord un essai sur du papier journal ou du papier de recouvrement. Lors de cette étape, veillez à conserver une distance de 25 à 30 cm. Des objets différents nécessitent des techniques de pulvérisation différentes. Commencez à pulvériser la peinture en dehors de l'objet. Appuyez fermement sur la tête de pulvérisation pendant les mouvements. Faites des mouvements de va-et-vient lents et réguliers avec la bombe aérosol et tournez la bombe en vous éloignant de l'objet. C'est la meilleure façon de doser correctement le jet et d'éviter les amas de peinture sur la surface à peindre qui formeraient des « larmes » ou des « coulures ».

N'essayez pas d'obtenir une surface lisse dès le premier passage. Le premier passage doit être considéré comme une « brume de préparation » ; vous obtiendrez une surface lisse au second ou éventuellement au troisième passage, c'est-à-dire en pulvérisant la peinture dans une technique « humide sur humide » à intervalles de 1 à 2 minutes. Pour tout nouveau passage, il est nécessaire d'attendre 24 heures sans quoi il existe un risque de formation de « boursouflures ».

Si vous respectez les instructions détaillées et les consignes spécifiques sur les étiquettes, rien ne s'oppose à la réussite de votre entreprise.

 








Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer un site web